Au cœur du quartier

Le quartier St-Paul

 

Le quartier St-Paul s’est développé autour de la fondation de la Pulperie de Chicoutimi en 1896. La ville de Chicoutimi se trouvait dans un contexte d’effervescence économique et industrielle. Par contre, la fermeture définitive de la Pulperie en 1930 a porté un dur coup pour les personnes citoyennes du quartier. En 1927, il y avait l’usine de briques « La Briquade » qui a été remplacée en 1952 par l’école Ste-Thérèse aujourd’hui nommée école De la Pulperie. De plus, entre 1940 et 1970, il y a eu un renouveau commercial ainsi que la construction du boulevard St-Paul et de nouvelles infrastructures, avec les grands complexes d’achats. Intéressante pour ses perspectives d’emploi, cette situation entraîne une dévitalisation et enclave le quartier entre le boulevard et la rivière Chicoutimi. Entre 1954 et 2008, l’Église St-Paul-Apôtre se situe sur la rue St-Augustin. En 2012, elle est rénovée pour devenir une résidence pour personnes âgées autonomes. Bref, il s’agit d’un quartier traditionnellement ouvrier et familial, qui a subi plusieurs transformations depuis son existence.

Aujourd'hui, le quartier St-Paul est délimité par le boulevard St-Paul, le rue Dubuc, la rue Brébeuf et la rivière Chicoutimi. Ces délimitations physiques entraînent un certain isolement géographique dû au boulevard et à la rivière. Il s'agit d'un petit quartier résidentiel comprenant peu de services.

La population du quartier St-Paul était évaluée, selon le recensement de 2011, à 1404 personnes. Un porte-à-porte fait par le Carrefour en 2014 a dénombré 740 foyers. Il s'agit d'un des secteurs de la ville où il y a une forte concentration de population.

 

quartier.jpg